0
0 Panier (vide)

Guide pratique

Articles récents Flux RSS

Les bénéfices de la cire végétale de colza
Les bénéfices de la cire végétale...
12/04/2021
La petite histoire La France se place au premier rang des pays européens producteurs de colza, l...

Afficher tous les articles

Offrez-vous un pur moment de détente avec nos bougies parfumées !

Optez pour un véritable moment de détente avec nos bougies parfumées, relaxantes, aux douces senteurs issues de la ville de Grasse. Composées d'huiles essentielles de chanvre, mais aussi de lavande fine, nos bougies sont réalisées artisanalement. Conçues avec soin, vous pourrez constater que nos produits sont d'une grande qualité. Profitez de votre bougie parfumée aux huiles essentielles qui vous offrira un moment de détente des plus agréables. Parfumez votre pièce avec les senteurs de Grasse qui vous feront voyager sans bouger de chez vous. Conçue dans un joli verre, une bougie parfumée est constituée de cire végétale de colza garantie sans pesticides ni OGM. Amenez une douce sérénité dans votre habitat avec ces bougies aux parfums de la Provence. Grasse, cette ville du sud de la France connue pour sa production de parfums, offre un large choix d'arômes qui nous inspirent chaque jour. Parmi notre large choix de bougies, optez pour le parfum délicat qui vous correspond le mieux, qui vous envoûtera le plus.

Les origines lointaines de la bougie

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé quelle était l’origine de la bougie. Préparez-vous à un petit voyage dans le temps, nous allons vous éclairer.

La bougie a une ancêtre la chandelle. Celle-ci fut inventée aux alentours de 3000 ans avant Jésus-Christ. La chandelle se constituait d’un jonc trempé dans la graisse végétale, voire animale. L’inconvénient de la chandelle était de produire une flamme fumante et jaune. Elle n’offrait que très peu de lumière.

Les moines médiévaux ont été les premiers à utiliser des chandelles en cire d’abeille. Elles avaient donc une couleur jaune et pouvaient blanchir lors d’un contact prolongé avec la lumière solaire. Leur prix était assez élevé et seul le clergé et les institutions royales pouvaient s’en procurer. La fabrication des chandelles était réglementée drastiquement par la corporation des maîtres chandeliers. Un novice devait effectuer une période d’apprentissage de six ans avant de pouvoir exercer en tant que maître chandelier.

L’origine du mot bougie vient de « Bugaya », une ville d’Algérie située sur les bords de la Méditerranée. Cette ville exportait énormément de cire qui devait remplacer le suif, l’un des composants principaux de la chandelle. Le terme de bougie fut alors réservé à des chandelles composées de cire.

La chimie enflamme la production de bougies

À la différence de la chandelle, la bougie est donc composée de cire et les mèches sont en coton tressé. La méthode de tressage permet d’obtenir des mèches qui se consument moins vite.

Comme beaucoup de découvertes, celle de la cire fut fortuite. Un chimiste suédois du nom de Carl Scheele effectuait en 1783 des recherches sur le savon. En faisant bouillir de l’huile d’olive mélangée à de l’oxyde de plomb, il obtint de la glycérine. C’est un autre chimiste, cette fois français, qui établît la théorie de la saponification. En 1823, Michel-Eugène Chevreul permit d’industrialiser la fabrication de la bougie et du savon grâce à cette théorie.

La paraffine vint bouleverser le monde de la bougie. Elle fut découverte par un chimiste allemand du nom de Karl Von Reichenbach en 1830. L’origine du mot provient du latin parum affinis, signifiant « qui a peu d’affinité ». Les molécules d’eau et de paraffine ont en effet peu d’affinité entre elles. La paraffine est extraite des résidus solides du pétrole. Solide, elle est associée avec de la stéarine pour composer les bougies.

Le développement industriel des bougies a permis d’assister à la diffusion d’une large gamme de produits. Les bougies d’aujourd’hui sont fabriquées à base de cire minérale (paraffine), de cire végétale (soja/colza) ou encore de cire animale (cire d’abeilles). Avec le triomphe de l’électricité, les bougies sont devenues des objets décoratifs. La bougie parfumée illumine aujourd’hui nos demeures en diffusant des arômes délicieux.